Catégories
Lettres & messages Varia sur la Passe #72

POUSSIÈRES DE NOS ANALYSES

Réponse à Dominique Miller

par Dominique Holvoet

 

On ne lit jamais que ce qui nous regarde, on ne s’arrête que sur ce qui a été écrit pour nous, sur ce qui s’adresse à nous. Poussière !, ai-je lu dans le texte de Dominique1  à propos de la passe à l’entrée. « Quand on ouvre les portes d’une cathédrale [celle de l’École de la passe], on y fait entrer une lumière certes, mais aussi de la poussière. » [JJ 68]

Si je ne connaissais la délicatesse de Dominique, je dirais que c’est violent. Donc poussière est sans doute le mot juste, mais parce que tombé de la plume de son auteur.

Je suis entré dans l’École, « mal nommé comme nous tous », par le biais de la passe à l’entrée et je ne comprends toujours pas le mépris dans lequel elle reste tenue. Certes, nous partageons une haute idée de l’École que nous voulons à la hauteur du désir de Lacan, mais n’avons-nous pas – quelle glu – une trop haute idée de nous -mêmes lorsqu’il s’agit d’admettre des pairs parmi nous. Si le dispositif de la passe à l’entrée s’est certes emballé, il avait eu le mérite précisément de désacraliser la passe – de la faire sortir de la cathédrale, de nous faire sortir de ce lieu où l’officiant énonce le mercredi des cendres : « poussière, tu es poussière et tu retourneras en poussière ». Voilà d’où tombe le mot : si l’École était une Église, il faudrait en effet attendre la mort pour pouvoir savoir.

Sortons donc de la cathédrale et faisons exister l’École sans ces hauts murs de pierres qui l’ont fait comparer à une forteresse de sages, foulons la poussière des grands chemins, frayons avec les manants, les indigents et les borgnes que nous sommes fiers d’être. Ce qui constitue le noyau de l’École de la passe, c’est ce que chacun fait de la poussière qu’il se sait être, poussière d’or et poussière de feu ! Les analysants de l’AMP crachent le feu d’un désir qui se sait boiterie, leur parole est d’or parce que sortie des méandres de l’association libre.

Dès lors une École de la passe ne pourra jamais être qu’extime, à côté, hors institution, fondée par les poussières de nos analyses.

 

[ Illustration : Poussière de Pascal Tessier sur Uchronie.net ]

  1. Miller Dominique, « La passe : de la solennité à la simplicité », Journal des Journées, n°68 []